Biographie

Historienne de formation avec des tranches de vie passées, entre enseignement, écriture et sons, dans des territoires urbains proches et lointains, New York, Alger et Berlin…

Des plongées vivifiantes dans l’enseignement, la transmission de l’histoire et de la géographie, explorations urbaines dans ses méandres historiques, cartographiques, culturels, au contact des enfants, des jeunes et des différents acteurs de ces territoires…Apprenant, écoutant, explorant, déambulant, laissant la porosité des lieux et des univers me contenir et me nourrir…Co-écriture et publication d’un livre, 10 balades à Alger, suivi d’un travelling sonore Alger ou les bruissements d’une ville qui rayonnent au-delà de la Méditerranée, avec le premier prix Lonely Planet en 2007 .

Puis Berlin,
pause profonde…réalignement…
respiration verte, sensorielle, sensitive, corporelle, délicate,
en étirement loin de la tête…
retour vers le mouvement intérieur, le corps, la voie du sentir,
place à l’imaginaire, à ses perceptions, à l’improvisation, à la composition instantanée comme un fil sensible du présent en mouvement…

J’y ai cueilli, respiré ce qui me convenait loin de tout tracé d’école et de chapelle…J’ai d’abord rencontré l’Action Theater, improvisation en mouvement entre corps, sons et language (Ruth Zaporah et Sten Rudstrom) puis la danse Contact Improvisation (Joerg Hassmann, Daniel Werner, Scott Smith, Charlie Morrissey, Ray Chung, Patricia Kuypers) et la Composition Instantanée (Julyen Hamilton, Maya M. Carroll). Aussi, en 2016, initié par Jagna Anderson se crée le collectif p.u.r.e que je rejoins (performativ urban research ensemble), projet de recherche et de performance collective interdisciplinaire basé à Berlin dont la recherche fondamentale est la pratique des promenades en ville dans une approche sensitive, performative dans l’espace urbain.

Puis vient la rencontre dans l’improvisation avec le travail de Lisa Nelson et des Tuning Score qui nourrit en profondeur mes aspirations à la performance, à la perception, à l’espace, à l’environnement en accordage des instants…

Parallèlement au corps, un dialogue s’invite avec les déconditionnement de l’esprit, des croyances et des egos qui voilent la réalité et notre essence profonde…La formation professionnalisante en Reiki Traditionnel (Institut de Reiki à Paris) a été d’une grande richesse pour appréhender le fonctionnement énergétique du corps et de l’esprit. Cela à la lumière de la connaissance scientifique méditative et des enseignements provenant à la fois des sciences humaines occidentales et orientales. Aussi, ma compréhension énergétique du corps, s’ouvre sur des champs subtils inspirée par les enseignements de Loan Miege.

C’est riche de ce chemin parcouru et de mes expériences de vie, en particulier l’expérience éducative dans une institution d’État, que j’ai pu ressentir, percevoir les conditionnements, injonctions, formes diverses de violences… et observer que ces personnes sensibles que sont les enfants ont beaucoup de difficultés dans ce contexte à être dans leur essence profonde. Cela faisant tournoyer au-delà de l’école, blessures et troubles devant l’incapacité à être soi : anxiétés, stress, intimidation, surmenage, blocage, compétition, épuisement, phobie qui s’inscrivent dans les mémoires du corps…

C’est pourquoi, j’ai à cœur aujourd’hui, d’accompagner les gens dans un processus de reliance à leur résonance intérieure pour ressentir pleinement leur corps loin du mental et goûter à la joie et paix profonde de vivre dans leur vérité et créativité …Cela loin de toute attente, amertume, culpabilité, peur, attachement et dépendance pour faire émerger la lumière en soi qui est déjà là…